« Toujours repousser les limites des concepteurs »-

Le concepteur Alexander Buckan parle de la BMW Concept Stunt G 310.

La BMW Concept Stunt G 310 est une moto stunt admirable : un regard sur son design unique suffit à comprendre que sa création a été un vrai plaisir. Le concepteur senior Alexander Buckan parle à BMW Motorrad du processus de conception, de l'influence de Chris Pfeiffer et des premières réactions envers la moto.

Combien de personnes ont participé au processus de conception ?

Toute l'équipe participe aux projets de design. Et ce projet n'a pas échappé à la règle. Ola Stenegard, Volker Hohdorf, Vianney Selosse, Bianca-Maria Hoffmann et moi-même avons participé. Le projet a été dirigé par Edgar Heinrich, designer en chef chez BMW Motorrad.

Quel était ton rôle ?

J'étais designer senior. Il est difficile d'expliquer ma fonction avec précision. Je suis plutôt un superviseur design ou ce qu'on pourrait appeler un directeur artistique. Après tout, il faut bien que quelqu'un veille à ce que tout le monde fasse ce que je veux (sourire). Mais blague à part, je dirige les concepteurs et sers de lien entre l'atelier, les concepteurs et l'équipe de marketing.

A-t-il été difficile de composer ce design agressif et pourtant agile ?
Je n'expliquerais pas ça en termes de difficulté. Avoir la chance de concevoir cette moto a été un réel plaisir pour nous. Combien de fois a-t-on l'occasion de créer quelque chose d'aussi cool tout en renonçant à certains éléments ? D'habitude, il faut ajouter ou couvrir des éléments sur les motos de série.
Qui a eu l'idée de la « partie arrière stunt » et quelle est sa performance sur la route ?
L'idée a surgi lorsque les designers se sont assis avec Chris Pfeiffer. Les pratiquants de stunt utilisent généralement une encoche sur leur siège, mais maintenant la « partie arrière stunt » en aluminium s'adapte parfaitement au pied de Chris. En réalité, l'ensemble de la moto est parfaitement adaptée aux proportions de Chris. Comme un costume sur mesure. BMW Motorrad recherche la précision et l'émotion et cette partie arrière spéciale est un exemple de cette précision. Nous essayons toujours d'avoir une longueur d'avance sur la concurrence.
Quel a été le rôle de Chris Pfeiffer dans ce projet ?
Nous lui avons demandé de nous seconder. Il nous a soutenus avec enthousiasme dès le début. Il nous a rejoints à Munich et nous avons commencé à discuter du projet en détail et à recueillir des idées. Quelques mois plus tard, une beauté stunt était née.
+ Lire la suite
En savoir plus sur Chris Pfeiffer
Quelles ont été les modifications spéciales stunt ?
Nous avons effectué un certain nombre de modifications selon l'expertise de Chris. Notre plus haute priorité était d'assurer la meilleure maniabilité possible pour les conducteurs. Nous avons installé le silencieux entre le moteur semi-complet et l'absorbeur de chocs. Il s'y retrouve bien blindé et ne gêne en aucune façon les mouvements du conducteur. Et cela, tout en maintenant un son agréable. Il y a également une poignée des gaz verrouillable pour que les conducteurs puissent maintenir une vitesse constante sans avoir à mettre la main sur la poignée. Nous avons inclus un deuxième frein plus long à l'arrière, qui peut être mis en marche à l'aide de l'annulaire de la main gauche pour ralentir la roue arrière. Puis, il y a les repose-pieds sur l'essieu avant et le siège, l'étrier de protection rouge et plus encore.
Quelle a été la réaction au Brésil ? C'est là que la moto a été présentée pour la première fois.
Les gens étaient un peu sceptiques au début. Leur première question a été : Comment cet ensemble à un seul cylindre peut-il combiner la qualité et la valeur qui font la réputation de BMW Motorrad ? Mais ils ont été stupéfaits lorsque la BMW Concept Stunt G 310 a été dévoilée : « Si la réponse est là, alors bienvenue au Brésil BMW ! » Ils sont désormais certains que si BMW parvient à développer une moto de série si notable, la marque établira de nouvelles normes.
+ Lire la suite
Combien de fois a-t-on l'occasion de créer quelque-chose d'aussi cool ?

Concepteur Alexander Buckan

Edgar Heinrich, chef concepteur chez BMW Motorrad, en train de contrôler la « partie arrière stunt ».
Quelle finition de peinture irait bien à la G 310 ?
Je ne sais pas, mais je pense qu'on peut la comparer à une belle femme. Si les proportions sont bonnes, elle sera belle quels que soient les vêtements qu'elle porte.
Que préfères-tu sur cette moto ?
Rien ! Ça peut paraître bizarre, mais c'est dans la nature d'un designer de ne jamais être satisfait. Si tu posais la même question à un peintre à propos de sa dernière œuvre, il te répondrait la même chose. C'est le prix à payer quand on exerce un métier créatif. Si on n'a pas soif de nouveaux défis, on devient complaisant et le travail perd de son sens. Si on ne ressent pas le besoin de changer les choses, tout reste pareil. Mais assez de philosophie. Vous m'avez demandé quel était mon rôle et la meilleure réponse est sûrement la suivante : ne jamais cesser de repousser les limites des concepteurs.
+ Lire la suite

Étonnamment différente

La BMW Concept Stunt G 310.

En savoir plus
D'autres histoires susceptibles de t’intéresser.
Des motos appropriées.