Madame Freestyle

Sarah Lezito fait danser sa moto.

Sarah Lezito est considérée comme la meilleure cascadeuse du monde. Elle était la doublure de Scarlett Johansson dans les scènes à moto dans The Avengers 2 et a surclassé un nombre incalculable de concurrents masculins dans les championnats du monde de cascade à moto. La jeune Française fait maintenant partie de la communauté BMW Motorrad.

Pour moi, le freestyle, c'est de faire tout ce que j'ai envie de faire. Monter sur une moto et m'amuser. Le freestyle, c'est mon style de vie.

Sarah Lezito

Le trajet de Sarah Lezito pour se rendre au travail est court. La jeune femme de 24 ans descend sur sa moto la rue de Champagne qui traverse Épernay, en passant devant des restaurants pour gourmets et des celliers de prestige. Moët & Chandon et de nombreuses autres nobles ont leur siège ici en Champagne, là où les fines bulles françaises sont créées. Peu de temps après, Sarah atteint un parking vide. C'est là où elle travaille. Ses horaires sont flexibles, elle n'a pas de collègues. Au lieu de se garer, elle accélère.

Elle traverse tout le parking, fait demi-tour et revient sur la roue arrière. Passe sur la roue avant, stoppie, cent quatre-vingt degrés. Sarah accélère pour une autre roue arrière, saute sur la selle et mets ses jambes sur le guidon. Pendant dix minutes, elle donne le tournis aux spectateurs éventuels, et ce n'est que l'échauffement. Comme un cheval, la moto danse en synchronisation sous Sarah. Mais son étalon a 159 chevaux de plus. Elle vient ici tous les jours, c'est « son » parking. La police tout comme les résidents la connaissent. C'est d'ici que viennent les figures de la meilleure cascadeuse du monde.

+ Lire la suite

Roues arrière dans les vignobles

Le père de Sarah Lezito avait du mal à voir son Quad, car Sarah, alors âgée de 13 ans, passait son temps à s'entraîner à faire des roues arrière.

Les environs de la ville d'Épernay forment un écrin qui renforce le romantisme de cette petite ville. Les vignobles recouvrent les côteaux aux pentes douces et encadrent de petits villages aux clochers d'art roman. Fille d'un viticulteur, Sarah Vignot a grandi dans un de ces villages. Une des deux grandes sœurs de Sarah l'appelle Zito, d'où provient le surnom le Zito et plus tard son nom de scène, Lezito. Son père a un quad pour travailler dans les vignobles. Mais il a rarement l'occasion de l'utiliser. Parce que Sarah, âgée de 13 ans, rencontre ses amis et s'entraîne à faire des roues arrière. « Je roulais quasiment tous les jours et m'entraînais comme une folle. Bien sûr, le quad avait fini par être endommagé et j'ai dû m'expliquer », se rappelle Sarah. « Lorsque j'ai fini par avouer la vérité, mes parents ne savaient pas quoi penser. Mais avec le temps, ils ont fini par s'y faire. » Elle rit.

+ Lire la suite

Sarah avait considéré suivre les pas de son père. Mais elle recevait de plus en plus d'offres pour des cascades moto et cela finit par devenir sa profession.

Bientôt, elle avait épuisé toutes les figures acrobatiques à réaliser sur un quad, mais elle n'en avait pas encore assez. Son ambition est infiniment plus grande que celle de ses ami(e)s. À l'âge de 16 ans, elle roule en 125 cc. Cette moto ouvre de nouvelles perspectives et Sarah apprend vite. Le village est depuis longtemps devenu trop petit. Elle rencontre maintenant des passionnés tout comme elle partout en France et s'entraîne avec eux pendant les week-ends. Pendant la semaine, elle va à l'école ; plus tard, elle étudie la viticulture pendant deux ans. Elle aime ce métier et considère suivre les pas de son père. Mais elle reçoit de plus en plus d'offres pour des cascades moto et cela finit par devenir sa profession. Pour Sarah, une grande page s'était tournée. « Mes amis et moi, nous n'aurions jamais pu nous attendre à ce que cela devienne mon métier. Les cascades à moto, cela m'amuse encore – juste à un autre niveau.

+ Lire la suite

Street Dance

Roues arrière, stoppies, burnouts : Sarah Lezito atteint la perfection dans ces figures.

La profession de cascadeur moto est elle-même considérée comme extraordinaire. Mais c'est encore plus rare de voir une femme pratiquer ce métier. « Cascadeuse moto ? On te verra au cinéma ? », demandent souvent les gens. Ils sont curieux et ont beaucoup de questions. Sarah est heureuse de leur répondre. Elle raconte comment elle a doublé des acteurs dans des séquences de films, la compétition, les championnats et les spectacles. Il n'y a pas de catégorie séparée pour les filles. Sarah affronte en général des garçons. « Les hommes ont plus de force et une forte expression lorsqu'ils roulent à moto. J'ai donc défini mon propre style en me concentrant sur l'équilibre et la fluidité. » Dans son spectacle, on dirait que Sarah danse. Elle est à la fois gracieuse, puissante et déterminée. Une danse sur l'asphalte, dans la rue – Street dance. Avec des roues arrière, des stoppies, des glissades, des burnouts et des figures acrobatiques.

+ Lire la suite

Le spectacle de Sarah ressemble à de la danse acrobatique. Elle effectue les figures avec grâce, puissance et détermination.

« J'essaie de rester fidèle à mon style et d'atteindre la perfection dans mes figures. » Elle ne veut pas prendre trop de risques. Elle considère que la clé du succès réside dans une croissance progressive et une amélioration constante – en particulier parce qu'elle s'est sérieusement blessée au genou dans le passé. « En octobre 2015, je me suis fait une déchirure du genou. Je ne suis allée voir le docteur que quatre mois plus tard. Comme je ne voulais pas manquer la saison 2016, j'ai retardé l'opération jusqu'à l'automne. Ce fut une erreur, car en raison de l'instabilité de mon genou, j'ai perdu confiance dans mon corps et la saison a été gâchée. » Sarah s'entraîne dur et s'efforce de ne pas dépasser certaines limites. En 2017, elle veut donner un coup d'accélérateur à sa carrière avec la S 1000 R.

+ Lire la suite
J'ai fait beaucoup d'efforts pour surmonter ma nervosité tout en m'ouvrant davantage aux autres.

Sarah Lezito

L'obstacle de la timidité

Au début, le plus grand défi de Sarah était le trac.

Est-ce que les cascades à moto sont difficiles ? Absolument. Mais Sarah ne rencontre pas de difficultés. Sa passion apparaît sans limites. Il n'est pas question d'abandonner. Mais ce qui la rend nerveuse, c'est d'être au centre de l'attention générale. « J'ai toujours été timide et je n'étais pas très bavarde. » La pression est énorme au début – en particulier parce que Sarah veut faire un bon spectacle et tout faire parfaitement. « J'étais stressée, car tous les yeux étaient sur moi. À cause du stress, j'avais du mal à utiliser les bras. Après deux minutes à moto, j'étais bloquée », se rappelle-t-elle. Le trac avait un tel effet sur elle que ses ami(e)s ne la reconnaissaient pas. J'ai fait beaucoup d'efforts pour surmonter ma nervosité tout en m'ouvrant davantage aux autres. Comme une fille de la campagne, j'ai trouvé cela difficile. »

+ Lire la suite

Plus possible d'être timide ! Sarah a choisi de vaincre sa timidité pour pouvoir continuer son métier.

En 2013, pour la première fois, elle participe aux championnats du monde de cascade. Deux ans plus tard, c'est là qu'elle remporte son plus grand succès. Elle est la seule fille sur 75 concurrents et finit à la neuvième place. « C'était incroyable et pour moi, c'était comme une victoire. Les garçons avec un classement supérieur étaient comme fous ! Je n'aurai jamais leur niveau technique. Mais les spectateurs se souviennent probablement de la participation d'une fille même s'ils ont oublié mon nom. » Rassure-toi, Sarah ! Avec plus de 2,5 millions de fans sur Facebook, le nom de Sarah Lezito est presque devenu aussi fameux que le sport de cascadeur moto. Elle partage avec ses fans des photos et des vidéos de son entraînement quotidien produites avec ses amis. Plus possible d'être timide ! Sarah a choisi de vaincre sa timidité pour pouvoir continuer son métier.

+ Lire la suite

Sur la scène mondiale

Comme doublure de Scarlett Johansson, Sarah a réalisé les scènes de moto du film à grand spectacle de Marvel The Avengers 2.

Le talent de Sarah Lezito est connu jusqu'à Hollywood. On lui a demandé de participer au tournage du film à grand spectacle de Marvel, The Avengers 2. Comme doublure de Scarlett Johansson, elle effectue les scènes de cascade à moto dans le film. « C'était la première fois que je travaillais pour le cinéma et d'emblée sur un film à grand spectacle. J'en suis très fière », s'enthousiasme Sarah. « C'était vraiment dément. Il y avait tant de personnes de talent présentes au tournage – des cascadeurs pour les scènes de combat, pour la moto ou pour la nage. » En 2016, elle pilote une BMW R 1200 RT dans le thriller Inferno. En travaillant comme doublure d'acteur de cinéma, comme cascadeuse, en participant à des compétitions, à des spectacles et à des tournages, Sarah a fait le tour du monde. Souvent, elle ne reste à la maison que quelques jours avant de devoir faire à nouveau ses valises. « Quelque fois, la vie tranquille à la maison me manque. Mais dès que je reste chez moi trop longtemps, je veux repartir. »

+ Lire la suite

« Sur la moto, nous les cascadeurs sommes sérieux et concentrés, mais le reste, c'est pour le fun – et le freestyle », dit Sarah Lezito.

Mais dès que Sarah fait une pause, elle prend plaisir à se ressourcer à la maison. « Dormir, bien manger et du sport à l'air libre, tout çà, c'est important pour moi. C'est ce qu'il y a de mieux pour moi pour récupérer. J'ai appris beaucoup de choses sur la nutrition et je suis convaincue qu'un mode de vie sain va me permettre d'aller plus loin. » Sarah n'a pas à proprement parler d'horaires d'entraînement. « Je me lève et je vois comment je me sens. J'écoute mon corps. » En dépit de tout le professionnalisme, Sarah pense qu'il est important pour elle de continuer à prendre du plaisir dans son métier. « À la différence d'autres sports, les cascadeurs à moto ne cherchent pas à gagner à tout prix. Nous formons plutôt une grande famille. « Sur la moto, nous les cascadeurs sommes sérieux et concentrés, mais le reste, c'est pour le fun – et le freestyle ».

+ Lire la suite
D'autres histoires susceptibles de t’intéresser.
Des motos appropriées.