Les bonnes choses arrivent sans qu'on s'en rende compte.

Tracker personnalisé G 310 R de Wedge Motorcycles.

Customisé au Japon : Takashi Nihira a transformé la G 310 R en Tracker.

La gamme BMW Motorrad Heritage a attiré l'attention de nombreux fabricants célèbres de motos, qui ont fabriqué d'incroyables motos sur commande à partir de la très populaire plate-forme R nineT. Cependant, l'arrivée de la nouvelle G 310 R a inspiré un transformateur japonais pour la création d'un Tracker unique son genre sur la base du nouveau Roadster 313cc, léger et sportif.

+ Lire la suite

Une Wedge fait son entrée dans l'univers de la customisation.

BMW Motorrad Japon était d'avis qu'une moto G 310 R devait être mise dans les mains d'un fabricant spécialisé dans les véhicules de la même catégorie. Wedge Motorcycles, dirigé par Takashi Nihira, était le candidat idéal pour ce défi car il est spécialisé dans la customisation de motos japonaises avec une cylindrée de 250-400 cc. Takashi Nihira a commencé à travailler sur des motos Wedge en 2009 après des années consacrées au travail de la tôle, à la revente, à la mécanique et à la peinture pour carrosserie. Ces années formatrices lui ont permis de développer les compétences et d'acquérir les contacts nécessaires pour s'installer en indépendant. Il a commencé avec de simples commandes de peinture, mais face à l'affluence de projets de customisation, il s'est tourné vers la customisation de motos. Cet artisan de 35 ans est un des rares fabricants à utiliser la tôle d'acier et le métal pour la customisation et à réaliser tous les travaux de peinture dans son usine. Il est fier d'avoir reçu les prix Hot Rod Custom Show et Best of Domestic (la meilleure récompense au Japon dans le domaine de la customisation des motos) lors de nombreuses compétitions au Japon.

+ Lire la suite

UNE INSPIRATION INTARISSABLE

Tout est bien qui finit bien : Takashi a pu réaliser ses idées.

Lorsque Nihira a vu pour la première fois la G 310 R en vrai au salon de la moto de Tokyo au mars 2016, il a tout de suite su qu'il en ferait quelque chose de spécial. La customisation d'une G 310 R lui a donc été confiée pour les journées annuelles BMW Motorrad qui ont lieu tous les ans fin août au Japon. La tête pleine d'idées, il a attendu l'arrivée de la moto de base à son garage pendant deux mois. Après une longue attente, il n'avait que huit semaines pour préparer une moto visionnaire qui jusqu'alors n'existait que sous la forme d'un concept dans son esprit.

 

+ Lire la suite
Personnellement, j'adore le style Tracker parce qu'il donne une grande liberté aux motards.

Takashi Nihira

« J'avais déjà des photos et des documents de la G 310 R, mais il m'a fallu attendre l'arrivée de la moto pour que je puisse concrétiser. Une fois la moto arrivée, le seul problème était le temps. Les défis ont été nombreux, mais le plus intéressant était l'équilibre de la moto. La G 310 R a un pot d'échappement arrière, contrairement au modèle avant standard. Par conséquent, le moteur est placé bien plus à l'avant de la moto, ce qui change l'équilibre global. J'ai dû réajuster l'idée de base pour y apporter ma touche personnelle et customiser la moto à ma façon. »

+ Lire la suite

Prêter attention au moindre détail.

Le style Tracker est un style de customisation traditionnel américain qui imite l'apparence des motos utilisées pour les courses dans la boue. Ce style est connu pour l'utilisation de larges roues et d'une roue avant épaisse, ainsi que d'un design du corps horizontal qui permet aux motards de se déplacer en toute flexibilité lors des courses. Takashi a tenu à recréer cette esthétique avec la moto customisée Wedge G 310 R. Les composants de la moto, tels que le tout nouveau moteur à cylindre unique refroidi par liquide et le cadre en acier tubulaire rigide à l'avant, la fourche avant inversée basse et la suspension arrière sont standards. Cependant, d'autres composants tels que les roues avant et arrière 19'', le réservoir, le châssis arrière, le bras mobile élargi, le silencieux, la suspension à quatre bras, les repose-pieds droit et gauche et la plaque minéralogique sont d'origine.

+ Lire la suite

Avant, après : avec son Tracker, Takashi a créé une moto unique ; en atteste l'original à l'avant.

La G 310 R standard a un design très expressif qui révèle son caractère agile et dynamique, mais la disposition du moteur, différente, et le châssis en acier tubulaire extrêmement robuste sont en partie cachés derrière la carrosserie. Takashi tenait à faire ressortir ces caractéristiques et le design unique de la moto afin de souligner la légèreté et la pureté de ce Roadster sub-500cc de BMW Motorrad.

+ Lire la suite

Un heureux défi.

« Personnellement, j'aime le style Tracker en raison de la liberté qu'il donne aux motards, » explique-t-il. « J'avais en tête une moto customisée légère pour une conduite flexible en ville, une moto pour un usage quotidien, mais aussi pour de longues excursions.  C'est pourquoi j'ai aussi réfléchi au style de vie des motards lors du projet de customisation. Pour moi, une moto est le prolongement de la veste ou des baskets. Même si la moto est fantastique, elle n'a aucun sens si elle ne va pas à son propriétaire. C'est du moins mon impression. C'est pourquoi j'ai été ravi de relever le défi de la customisation de la G 310 R. L'univers BMW Motorrad était nouveau pour moi. Lorsque BMW Motorrad Japon m'a demandé de créer cette moto, il m'était donc impossible de m'imaginer un propriétaire typique. Au final, j'ai suivi mes goûts personnels. »

+ Lire la suite

Prêt pour la scène : Takashi a présenté sa Tracker pendant les journées BMW Motorrad 2016 au Japon.

Un résultat très personnel.

Le voyage de Nihira-san dans l’univers de la nouvelle G 310 R de BMW Motorrad a sans aucun doute été un succès, malgré le délai très serré avant la tenue des journées annuelles BMW Motorrad les 27 et 28 août à Nagano. La moto y a été présentée au public pour la première fois. Les visiteurs ont beaucoup apprécié. La demande s’annonce élevée. Rien d’étonnant quand sait que la G 310 R pourra être conduite au Japon avec un permis moto intermédiaire. Et, bien qu’elle soit très différente de l’original sur lequel elle est basée, elle a permis à Takashi Nihira de découvrir un nouvel univers de la moto. Ce fut également l’occasion pour les fans de la customisation d’apprécier une œuvre d’art sur deux roues. « J'avais parfaitement conscience du fait que cela devait rester une moto 100 % BMW », ajoute Takashi en conclusion. Si j'avais eu plus de temps et une plus grande liberté au niveau du style, j'aurais changé plus d'éléments, par exemple le châssis, mais cela n'aurait plus été une moto BMW. Mon objectif était de pousser les limites de la G 310 R au maximum et de montrer les possibilités de ce modèle très particulier. Je n'avais pas d'autre G 310 R en guise de référence. J'espère que les motards l'apprécient. Une chose est sûre : le résultat est tout ce qu'il y a de plus personnel. »

+ Lire la suite
D'autres histoires susceptibles de t’intéresser.
Des motos appropriées.