Conçue pour gagner.

Les motos BMW sont conçues pour gagner, dès la ligne de départ.

De la Six Days des années 20 à la quadruple victoire au rallye Dakar : l'histoire du sport hors route de la marque bleue et blanche commence avec la première moto BMW. Et les coureurs attendent impatiemment des victoires BMW et des championnats spectaculaires.  

Les débuts du sport hors route.

Les débuts du sport hors route.

La R 32 n'ayant pas encore été dévoilée officiellement, elle se trouve déjà sur la ligne de départ d'une course hors route : le concepteur en chef Max Friz a participé à la « virée dans les montagnes de Bavière » en 1923 avec la première moto BMW qu'il a développée. L'ingénieur BMW Rudolf Schleicher a enregistré son premier succès international en 1926 lors des fameux Six Days en Angleterre – en tant que coureur privé, il a remporté la médaille d'or sur une R 37 standard.  

+ Lire la suite

Des succès internationaux successifs.

Des succès internationaux successifs.

Le temps de l'esprit d'équipe : pour le tour international de six jours, BMW a fourni une équipe nationale allemande. En 1933, au Pays de Galles, Ernst Henne, recordman du monde, avec Josef Stelzer et le duo de side-cars Josef Mauermayer / Ludwig Kraus, ont ramené le titre en Allemagne pour la première fois – sur des machines Boxer 33 CV de type R 16. L'équipe a renouvelé ce magnifique succès un an plus tard. En 1935, cette fois sur les modèles légendaires à compresseurs BMW, le titre a été remporté par l'Allemagne et BMW.  

+ Lire la suite

Un nouveau départ avec de grands noms.

Un nouveau départ avec de grands noms.

Après la fin de la deuxième guerre mondiale, ce n'est qu'après le début des années cinquante que BMW a de nouveau pris part à des événements sportifs hors route. C'est à ce moment-là que le succès et les grands noms sont apparus. Georg et Hans Meier, Walter Zeller ou l'équipe Ludwig Kraus / Bernhard Huser et Max Klankermeier / Hermann Wolz ont remporté d'innombrables médailles lors de compétitions nationales et internationales. Leurs motos sont des monocylindres de 250 cm3 et des boxers puissantes de 500 cm3 et 600 cm3.  

+ Lire la suite

Les enthousiastes et les nouveaux talents.

Les enthousiastes et les nouveaux talents.

Au milieu des années cinquante, BMW a dissous sa division consacrée aux courses. Cela a eu pour conséquence un changement de génération parmi les coureurs. De jeunes talents comme Sebastian Nachtmann, Kurt Tweesmann ou le side biker Karl Ibscher remportent des championnats d'Allemagne consécutifs dans les années 60 pour BMW. De 1970 à 1972, Herbert Schek remporte le championnat d'Allemagne pour BMW trois fois de suite. Ce sont les derniers titres obtenus par les sportifs hors route de BMW pendant un certain temps, car les motos à deux temps vont bientôt dominer la scène.  

+ Lire la suite

Une autre équipe de travail racing BMW.

Une autre équipe de travail racing BMW.

Suite à une modification du règlement des championnats d'Allemagne, le sport hors route est redevenu intéressant pour les motos à quatre temps dans les années 70. Laszlo Peres, du département d'essais BMW, a emporté une construction artisanale légère sur la ligne de départ et s'est immédiatement classé deuxième aux championnats d'Allemagne. Après cela, BMW a envoyé une équipe de travail à la course de 1979. Richard Schalber est devenu champion d'Allemagne et a pris la troisième place aux championnats d'Europe. Un an plus tard, Werner Schütz remporte le titre de champion d'Allemagne et Rolf Witthöft les championnats d'Europe.  

+ Lire la suite

Paris-Dakar

Des victoires dans le désert.

Dans les années 80, l'aventure a mené les coureurs hors route jusqu'au désert. Le « Paris-Dakar », le rallye le plus exigeant au monde, a eu lieu pour la première fois en 1979. En 1981, le Français Hubert Auriol remporte la première victoire de BMW, qu'il répète deux ans plus tard. L'ambition s'éveille : en 1984 et 1985, BMW envoie une équipe officielle armée de modifications résistant au désert pour le « Paris-Dakar ». Le Belge Gaston Rahier a roulé pendant deux années consécutives dans le sable, la poussière, la chaleur et le froid avec sa GS en tête du podium. L'esprit de la GS devient visible.  

+ Lire la suite

Fermement entre les mains de BMW.

Double victoire : en 1984 et 1985, BMW envoie une équipe de travail équipée des modifications permettant de résister au désert pour le « Paris-Dakar ». Le belge Gaston Rahier remporte le rallye en 1984 sur la machine officielle GS 1000, Auriol prend la deuxième place. À peine un an plus tard, Rahier réitère sa victoire sur la Boxer 75 CV Il est une fois de plus le premier à franchir la ligne d'arrivée lors de la traditionnelle dernière étape sur le Lac Rose à Dakar. Leurs succès inspirent encore aujourd'hui les ingénieurs de BMW Motorrad : la Concept Lac Rose est une interprétation des légendes du rallye et un hommage à la moto victorieuse.  

+ Lire la suite

Un héritage français.

Une moto concept qui réunit la personnalisation et l'histoire du rallye : la Concept Lac Rose.

En savoir plus

La liste des vainqueurs s'allonge

Les rallyes en Égypte et au Mexique.

Les rallyes en Égypte et au Mexique.

BMW rejoint également la liste des vainqueurs du rallye des Pharaons en Egypte et de la Basse-Californie au Mexique. Eddy Hau a fait la une des journaux en 1988 en tant que coureur privé, gagnant le classement du marathon pour les motos de production quasi de série sur sa BMW au « Paris-Dakar ». L'ingénieure BMW Jutta Kleinschmidt a également participé aux efforts du rallye : en 1992, elle a elle-même déterminé le niveau de la compétition féminine.  

+ Lire la suite

Le Comeback

La monocylindre démarre.

La monocylindre démarre.

La pause a duré plus de dix ans. Puis, BMW Motorrad a fêté son retour sur la scène du sport rallye avec une équipe de travail en 1998. Cette fois, les modèles monocylindres basés sur la F 650 ont pris le départ du Dakar. Le français Richard Sainct a rapporté chez lui la cinquième victoire de BMW Motorrad lors de l'épreuve de 1999. Le plus grand triomphe a eu lieu un an plus tard : BMW Motorrad a remporté les quatre premières places. Richard Sainct a une fois de plus remporté le trophée vainqueur, et derrière Oscar Gallardo – mais devant Jean Brucy avec ses modèles monocylindre – Jimmy Lewis, avec sa BMW Motorrad R 900 RR, a pris la troisième place avec une boxer.  

+ Lire la suite

Sur et hors route

HP2 Enduro sur la ligne d'arrivée.

HP2 Enduro sur la ligne d'arrivée.

Après la saison 2001, BMW Motorrad a mis fin à son travail sur les championnats de rallye et s'est concentrée davantage sur les courses sur circuit avec la Boxercup. Néanmoins, BMW Motorrad a poursuivi son engagement dans le sport hors route et a relancé ses activités avec la HP2 Enduro en 2005. Jusqu'en 2008 inclus, la boxer hors route standard était sur la ligne de départ de courses hors route, telles que les séries de cross-country allemandes, autrichiennes et italiennes.  

+ Lire la suite
D'autres histoires susceptibles de t’intéresser.
Des motos appropriées.