Avec le moteur à pistons opposés, utilisé sur la nouvelle R 1200 GS pour la première fois, un nouveau système de gestion numérique du moteur BMS-X est aussi utilisé. Injection entièrement séquentielle, compacité et poids réduit, telles sont ses caractéristiques essentielles. La régulation du moteur à commande alpha-n comprenant une « interface couple » tient compte d'une multitude de paramètres. Ainsi, elle permet le débit d'un couple précis et l'adaptation très fine du moteur aux conditions extérieures les plus diverses, grâce aux caractéristiques de réponse de la poignée des gaz électronique, basées sur les différents modes de pilotage. La base pour la gestion est fournie par le volume d'air aspiré, déterminé indirectement grâce à l'angle de papillon et au régime moteur. En faisant appel à des paramètres supplémentaires relatifs au moteur et à son environnement (température du moteur, température de l'air, pression de l'air, etc.) ainsi qu'à des cartographies et à des fonctions de correction mises en mémoire, la gestion moteur calcule des valeurs individuelles pour le débit d'injection et le point d'allumage de chaque cylindre.
La préparation du carburant est assurée par une injection électronique, via des corps de papillon d'un diamètre de 52 millimètres au lieu de 50 jusqu'ici. Grâce aux trompes d'admission redessinées, placées très haut, ainsi qu'à un silencieux d'admission généreux, l'alimentation en air d'admission frais et, donc, le remplissage des cylindres sont optimaux.
La commande des papillons est assurée par un système d'accélération électronique (e-gas) via un moteur électrique. Avec ce système, la demande de puissance exprimée par le pilote est saisie par un capteur sur la poignée des gaz et directement transmise à la gestion moteur entièrement électronique. Celle-ci en déduit la position de papillon requise (en fonction du mode de conduite sélectionné) qui est alors réglée par voie électronique.
La poignée des gaz électronique de la nouvelle BMW R 1200 GS rend son moteur plus facile à conduire et optimise son velouté dans la plage des régimes proche du ralenti, parce que la gestion moteur détecte d'éventuelles différences dans la pression moyenne des deux cylindres et les compense via une commande sélective des papillons. Il est également possible de réaliser des lois d'accélération différentes (réponse douce, optimale, directe) pour l’accessoire en option « ASC et modes de pilotage », selon l'utilisation visée de la moto. Les gaz étant nettement plus faciles à doser, il a été possible de ramener l'angle de rotation de la poignée des gaz de 85 degrés à 70 degrés. Cette technologie a également pu être utilisée avec le régulateur de vitesse, une option fort confortable. La nouvelle R 1200 GS est la première BMW GS pouvant être dotée d'un régulateur de vitesse électronique. Cette fonction disponible en option départ usine contribuera à la décontraction et au confort du pilote parcourant de longs trajets sur autoroute par exemple.
+ Lire la suite

Encore plus de technologie en détail